en cours

La galerie delphine courtay est honorée d’accueillir pour la première fois une exposition monographique du sculpteur stéphanois Yannick Vey. L’artiste répond à l’invitation en proposant une installation in situ créant un univers multidimensionnel repoussant encore et toujours les limites de la sculpture. Par son poème, l’intention est donnée. Une quinzaine de sculptures en pierre, papier, métal, finement taillées, ciselées, peintes prennent possession des lieux. Figures mythologiques, humaines, intemporelles, s’entrelacent librement et dé- livrent leurs récits personnels telles des allégories du temps présent. Oscillant entre légèreté et pesanteur, le yin et le yang, les oeuvres surprennent, questionnent et rassurent par leur présence sensible et robuste à la fois. Les forces de la nature fusionnent et se répandent, un espace intérieur et fécond s’ouvre, le grand oeuvre peut alors opérer…