passées

Pour sa seconde exposition d’envergure, la galerie delphine courtay a l’honneur de présenter un solo show de l’artiste plasticien belge, Laurent Impeduglia, peintre et dessinateur, actif sur la scène artistique internationale depuis vingt ans.

expo flash galerie Delphine courtay

La galerie a le plaisir de présenter une sélection d’oeuvres du street-artiste LENZ et de Jean FAUCHEUR pionnier du street-art en France aux côtés des éditions en aquagravures de SUMO, artiste luxembourgeois défendu par Delphine Courtay pendant son activité d’agent artistique ainsi que les toutes dernières éditions disponibles en aquagravures de Speedy Graphito.

Après avoir présenté FAUCHEUR précédemment, ainsi que LENZ et SUMO à travers l’agence DES ARTISTES . . . j’ai souhaité réunir ces artistes qui s’intéressent à la puissance de l’image dans notre quotidien. Chacun dans sa technique et avec ses références s’amuse et bouscule nos perceptions en se réappropriant ou en détournant les images, notamment de la culture populaire.

Pour sa première exposition, la galerie delphine courtay a l’honneur de recevoir deux figures emblématiques de l’art, Jacques Villeglé, artiste français majeur, chef de file des affichistes, et co-fondateur du NOUVEAU RÉALISME, ainsi que Jean Faucheur, pionnier de l’art urbain et défenseur du STREET-ART en France.
 
Tous deux dotés d’un grand talent, d’une générosité et d’un sens aigu du partage, ils ont pu oeuvrer à travers des collectifs d’artistes, à l’évolution du monde de l’art et à y imposer leur signature personnelle.
Pour eux, les murs de la ville et les panneaux d’affichages publicitaires sont devenus un terreau fertile pour leurs expressions artistiques.
 
« En prenant l’affiche, je prends l’histoire ». En prélevant des couches d’affiches publicitaires lacérées, Jacques Villeglé, « archéologue de la rue », apporte le riche témoignage de la vie d’une époque et de son contexte politique, social et culturel. 
Jean Faucheur, quant à lui, recouvre les panneaux publicitaires avec ses propres peintures. Oeuvres vivantes. elles se manifestent soudainement au public à leur grande surprise, puis disparaissent. Son travail en perpétuel mouvement l’amène à multiplier les médias et les approches, jouant toujours avec notre regard qu’il met à distance du sujet nous incluant dans le mouvement oscillant de ses oeuvres éphémères.
 
L’exposition regroupe une vingtaine d’oeuvres de ces deux artistes, l’un « chasseur d’affiches », l’autre « passeur de techniques ». Les éditions de Jacques Villeglé accompagnent les oeuvres originales de Jean Faucheur, nous invitant à découvrir quelques trésors enfouis dans la ville, et à nous enrichir des perceptions qu’elle nous offre. 
 

communiqué de presse

carton d’invitation recto verso