passées

 Du 22 mai au 7 août 2021, la galerie delphine courtay présente une exposition personnelle de Damien Deroubaix, artiste issu du terreau artistique local et connaissant un succès international. Parmi la grande diversité formelle de son oeuvre, l’estampe s’inscrit au coeur de sa pratique transdisciplinaire. La galerie présente une quarantaine de gravures récentes sur bois, lithographies et autres gravures en taille-douce, quasiment toutes en noir et blanc, de petit et moyen format, donnant un bel aperçu de l’imagerie apocalyptique de l’artiste.  

 Du 2 avril au 8 mai 2021, la galerie delphine courtay organise la première exposition solo en France de l’artiste belge Andrea Radermacher-Mennicken. L’exposition ach so ! questionne la manière dont nous vivons nos relations à l’autre, en nous confrontant à nos systèmes de communication.

Sa nouvelle série d’objets et installations, images gravées, photographiées ou peintes, mettent en scène les échanges intergénérationnels. L’artiste joue avec les éléments du langage, ses symboles, ses images qu’elle combine entre eux avec des matériaux aux textures surprenantes. L’artiste ne cesse de nous étonner par sa manière ludique de détourner les codes, les formes et les significations de ce qui nous est familier. Des associations surprenantes peuvent alors déclencher en nous des souvenirs, des sentiments et des idées nouvelles.

La galerie lance sa nouvelle saison en remettant à l’honneur toutes les pièces qui étaient représentées jusqu’alors en virtuel sur son stand n°E14 du salon d’art contemporain Luxembourg Art Week 2020 présenté exclusivement cette année en format numérique. Du 21 janvier au 27 février 2021 (prolongéau 27 mars), la galerie présente une sélection d’oeuvres originales de petit format ainsi que des oeuvres sur papier de ses artistes permanents : Jacques Villeglé, Laurent Impeduglia, Samuel Levy, Andrea Radermacher-Mennicken

Depuis plus d’un an, la galerie delphine courtay présente régulièrement le travail de Laurent Impeduglia, à la fois dans des expositions solos, collectives, dans des salons, mais aussi dans l’espace public et prochainement dans une institution muséale. Du jeudi 5 novembre 2020 au samedi 16 janvier 2021, le peintre belge invite Thierry Grootaers, son ami et collègue à l’Académie des Beaux-Arts à Liège, à partager les cimaises de la galerie strasbourgeoise.

CATALOGUE DES OEUVRES

VISITE VIRTUELLE

La galerie delphine courtay est honorée d’accueillir en ses murs une seconde exposition des œuvres de Jacques Villeglé. Il s’agit cette fois d’une exposition personnelle de cet artiste majeur de l’art contemporain, l’un des fondateurs du groupe d’artistes les « Nouveaux Réalistes » en 1960. 

COVID-19 : Fermeture au public dès le 30/10.

À l’occasion de cette cinquième exposition intitulée « blowin’ in the wind », la galerie delphine courtay a le grand plaisir de regrouper les oeuvres de cinq artistes internationaux exposés pour la première fois à la galerie, à travers une sélection d’oeuvres de différents mediums, privilégiant les petits formats, les oeuvres sur papier et multiples originaux.

COVID-19 : Exposition privée du 11 mai au 5 juillet sur rendez-vous avec réouverture progressive au public depuis le 10 juin 2020 avec une limitation de 10 personnes à la fois. Exposition publique du 9 juillet au 8 août 2020. Vernissage public les 9, 10 et 11 juillet 2020.

S’enivrer de beauté où la grâce d’une femme et son élégance nous saisit, 

Ecrire ses lettres en signes chargés d’histoires,

Chercher la symbiose dans sa dimension charnelle,

Explorer son existence à travers le miroir de l’autre,

Transformer son émotion en un souvenir qui la rend éternelle.

À l’occasion de cette quatrième exposition intitulée HOW WE LOVE, la galerie delphine courtay a le grand plaisir de regrouper les oeuvres de cinq artistes pour vous présenter dans sa diversité, plusieurs manifestations de l’AMOUR.

Exposition interrompue le 19 mars 2020 suite aux mesures prises par le gouvernement pour empêcher la propagation du Covid-19.

 

La galerie présente trois artistes d’origine belge, Bernard Gilbert (peinture), Samuel Levy (dessin), Yves Ullens (photographie). Tous matérialisent, avec beaucoup de maîtrise, la lumière ; cette énergie subtile qui émerge des objets photographiés, de la fluidité du geste spontané, de l’expérimentation de la couleur.

 

Pour sa seconde exposition d’envergure, la galerie delphine courtay a l’honneur de présenter un solo show de l’artiste plasticien belge, Laurent Impeduglia, peintre et dessinateur, actif sur la scène artistique internationale depuis vingt ans.

expo flash galerie Delphine courtay

La galerie a le plaisir de présenter une sélection d’oeuvres du street-artiste LENZ et de Jean FAUCHEUR pionnier du street-art en France aux côtés des éditions en aquagravures de SUMO, artiste luxembourgeois défendu par Delphine Courtay pendant son activité d’agent artistique ainsi que les toutes dernières éditions disponibles en aquagravures de Speedy Graphito.

Après avoir présenté FAUCHEUR précédemment, ainsi que LENZ et SUMO à travers l’agence DES ARTISTES . . . j’ai souhaité réunir ces artistes qui s’intéressent à la puissance de l’image dans notre quotidien. Chacun dans sa technique et avec ses références s’amuse et bouscule nos perceptions en se réappropriant ou en détournant les images, notamment de la culture populaire.

Pour sa première exposition, la galerie delphine courtay a l’honneur de recevoir deux figures emblématiques de l’art, Jacques Villeglé, artiste français majeur, chef de file des affichistes, et co-fondateur du NOUVEAU RÉALISME, ainsi que Jean Faucheur, pionnier de l’art urbain et défenseur du STREET-ART en France.
 
Tous deux dotés d’un grand talent, d’une générosité et d’un sens aigu du partage, ils ont pu oeuvrer à travers des collectifs d’artistes, à l’évolution du monde de l’art et à y imposer leur signature personnelle.
Pour eux, les murs de la ville et les panneaux d’affichages publicitaires sont devenus un terreau fertile pour leurs expressions artistiques.
 
« En prenant l’affiche, je prends l’histoire ». En prélevant des couches d’affiches publicitaires lacérées, Jacques Villeglé, « archéologue de la rue », apporte le riche témoignage de la vie d’une époque et de son contexte politique, social et culturel. 
Jean Faucheur, quant à lui, recouvre les panneaux publicitaires avec ses propres peintures. Oeuvres vivantes. elles se manifestent soudainement au public à leur grande surprise, puis disparaissent. Son travail en perpétuel mouvement l’amène à multiplier les médias et les approches, jouant toujours avec notre regard qu’il met à distance du sujet nous incluant dans le mouvement oscillant de ses oeuvres éphémères.
 
L’exposition regroupe une vingtaine d’oeuvres de ces deux artistes, l’un « chasseur d’affiches », l’autre « passeur de techniques ». Les éditions de Jacques Villeglé accompagnent les oeuvres originales de Jean Faucheur, nous invitant à découvrir quelques trésors enfouis dans la ville, et à nous enrichir des perceptions qu’elle nous offre. 
 

communiqué de presse

carton d’invitation recto verso